De invoering van Boek 6
en de impact voor de medische sector

Prof. dr. Christophe Lemmens (Dewallens & Partners)

Webinar op vrijdag 4 oktober 2024


De nieuwe wet op de private opsporing

Dhr. Bart De Bie (i-Force) en mr. Stijn De Meulenaer (Everest)

Webinar op donderdag 17 oktober 2024


Zekerheden: een update
aan de hand van wetgeving en rechtspraak

Mr. Ivan Peeters en mr. Philip Van Steenwinkel (Hogan Lovells)

Webinar op vrijdag 8 november 2024


Recente wetgevende ontwikkelingen
met impact op de bouwsector

Prof. dr. Kristof Uytterhoeven (Caluwaerts Uytterhoeven)

Webinar op dinsdag 27 augustus 2024


Appartementsrecht:
een overzicht van recente ontwikkelingen

Mr. Ulrike Beuselinck en mr. Koen De Puydt (Andersen in Belgium)

Webinar op donderdag 5 december 2024


Boek 7 ‘Bijzondere contracten’
en de impact voor de bouw- en vastgoedsector

Prof. dr. Kristof Uytterhoeven (Caluwaerts Uytterhoeven)

Webinar op donderdag 7 november 2024

Aansprakelijkheid architect en faillissement van de promotor (LegalNews)

Auteur: Marc Vandecasteele (LegalNews)

Op 17 mei 2024 heeft het Hof van beroep te Brussel zich uitgesproken in een dossier waar de promotor failliet ging en de problematiek van de aansprakelijkheid van de architect.

Hier de samenvatting van dit vrij lange arrest:

‘Dans le cadre d’une opération immobilière, il y a la réception des travaux non seulement entre le promoteur-maître de l’ouvrage et ses propres co-contractants, mais aussi entre le promoteur et ses clients. La réception des travaux par le promoteur vis-à-vis de l’architecte n’a pas nécessairement lieu au moment de la vente des lots.

Le fait que le promoteur délivre des lots malgré l’inachèvement de l’ensemble du bâtiment ne permet pas, en soi, de considérer que l’architecte a terminé sa mission. L’incapacité du promoteur de mener à terme le projet et son abandon du chantier n’emportent pas la réception tacite des prestations de l’architecte.

En l’espèce, la mission de l’architecte a pris fin de facto par la défaillance du promoteur, avant l’achèvement du chantier, et ce pour des raisons indépendantes de sa volonté.

L’absence de réception des prestations de l’architecte est étrangère à tout manquement dans son chef et ne résulte que de la faillite du promoteur.

Il serait déraisonnable et abusif de considérer que la responsabilité de l’architecte demeure entière indéfiniment.

Il y a lieu de considérer que les acquéreurs des lots privatifs qui n’ont émis aucune demande vis-à-vis de l’architecte à l’entame de la procédure ont, de fait, agréé les prestations de l’architecte.’

Lees hier het arrest