>, Impôts directs>Fiscalité directe des (ex-)partenaires et enfants

Fiscalité directe des (ex-)partenaires et enfants

Auteurs: Alain Van Geel, Larissa De Wulf et Mona Vera (Tiberghien)

Date de publication: 22/06/2021

  • Vous êtes séparé(e) ou en cours de séparation et vous vous demandez comment vous êtes taxé(e) et qui bénéficie des avantages fiscaux pour isolé et enfants à charge ?
  • Vous avez entendu parler de la coparentalité fiscale et vous vous demandez en quoi cela consiste et quels en sont les avantages et les inconvénients ?
  • Vous recevez des rentes alimentaires pour vos enfants ou une pension alimentaire de votre ex-conjoint et vous vous demandez comment ces rentes alimentaires sont taxées, ou bien vous en payez et vous vous demandez si elles sont déductibles de vos revenus imposables ?
  • Votre enfant perçoit des rentes alimentaires et vous vous demandez s’il est encore à votre charge ou s’il doit introduire une déclaration fiscale ?
  • Vous êtes séparé(e) et vous vous inquiétez de savoir si l’administration fiscale peut s’adresser à vous, voire saisir votre patrimoine, concernant des dettes fiscales de votre ex-conjoint ou ex-cohabitant légal ?

Vous trouverez ci-dessous une première réponse à toutes ces questions, et bien d’autres encore, que se posent beaucoup de parents ou ex-partenaires en cours de séparation, séparés ou divorcés.

Les montants indiqués sont ceux relatifs aux exercices d’imposition 2021 (revenus 2020) et 2022 (revenus 2021).

Lisez ici l’article original

2021-06-24T07:20:35+00:00 24 juin, 2021|Categories: Impôts directs - Droit de la famille|Tags: |